Roma 2003 | Intersteno Italy | Internet contest
 
 


This web-site

What is Intersteno

Organisatie

Statuten

Inter(steno)Net

Parliamentary Group

Scientific Committee

Agenda

Contacts

Tot ziens

Actititeiten

Statistics


Qu'est-ce que l'Intersteno?


Intersteno est le nom originel donné à l'Association fondée en 1887 à Londres. À la dénomination officielle, celle d'Interinfo a été ajoutée récemment (Fédération internationale pour le traitement de l'information), mais ses membres continuent à appliquer la dénomination première. L'objectif de la fondation fut d'augmenter les échanges d'expériences provenant de la pratique et de l'enseignement de la sténographie, technologie qui se signalait, à l'époque, pour enregistrer les débats d'assemblée, pour la transmission rapide de notes destinées à la presse - en développement important à ce moment-là - et en tant que soutien des activités commerciales croissantes.

L'Intersteno est affiliée à l'UNESCO et c'est la seule association qui compte des sociétaires de tous les continents et a, par conséquent, des dimensions mondiales.

Pour concrétiser l'objectif associatif, des Congrès sont organisés; le premier, à Londres, durant l'année de constitution, auquel ont succédé 48 autres. Le dernier s'est déroulé à Paris (France) en 2011.

Les localisations des Congrès se sont alternées, essentiellement dans les pays européens, bien qu'il faille se souvenir que le cinquième Congrès s'est déroulé à Chicago. ¨Pour 2009, le Conseil (assemblée de déléguée nationaux) a accepté la candidature de la Chine. Il se déroulera donc à Beijing dans le courant du mois d'août.

 

Initialement, l'activité des Congrès était basée principalement sur des exposés techniques et didactiques donnant lieu à d'amples débats, consignés fidèlement dans les rapports publiés au sujet des Congrès et dans les nombreuses revues spécialisées. Lors de certaines occasions, s'y ajoutèrent des concours de vitesse en sténographie et en écriture à la machine à écrire, technique qui se répandit rapidement au début du XX siècle. Ce furent en général des concurrents du pays hôte qui participèrent à ces joutes, et parfois aussi d'autres nations, avec leur propre jury.

La seconde guerre mondiale interrompit cette série de rencontres, le dernier congrès précédant cet événement s'étant déroulé précisément à Londres en 1937, symboliquement à la fin d'un premier cycle d'activité féconde.

Après la parenthèse forcée due à la seconde guerre mondiale, en 1954, le Suisse Marcel Racine réunit à nouveau les représentants des diverses nations au Mont-Pèlerin, localité enchanteresse au-dessus de Vevey sur les bords du lac Léman. Ceux-ci décidèrent la reprise de l'activité de l'Association et l'organisation d'un Congrès qui se tint à Monaco / Monte Carlo en 1955, inaugurant ainsi une deuxième phase d'activité. Au congrès de Monte Carlo s'adjoignit la première compétition mondiale de dactylographie.

À partir de là, les Congrès ont toujours eu lieu tous les deux ans, à quelques rares exceptions près, et durant l'année où aucun Congrès n'est organisé, le Conseil (anciennement appelé Comité central) tient séance. Lors de chaque Congrès de la seconde phase d'activité se sont déroulés des championnats dans les diverses spécialités, selon des formes et des règlements perpétuellement mis à jour, également pour permettre une évaluation égale des concurrents de langues différentes (les concurrents pratiquent en général une vingtaine de langues). Au fur et à mesure, les Congrès réunirent un nombre croissant de participants, en moyenne autour de 600.

L'Intersteno s'est maintenue au niveau des développements technologiques qui ont influencé l'évolution des écritures rapides (sténographie et dactylographie) et, de nos jours, les formes de concours prévoient la parité d'évaluation de n'importe quel moyen utilisé (sténotypie - reconnaissance vocale - saisie au clavier).

Les résultats éclatants atteints par les champions des diverses spécialités confirment la valeur pratique de ces technologies et sanctionnent le succès des continuelles études cherchant à les améliorer: 490 syllabes-minute (représentant plus de 190 mots en langue italienne) est le record consolidé dans l'utilisation de la sténographie et de la sténotypie. Plus de 950 frappes-minute tapées sur le clavier d'ordinateur.

L'accouplement de l'informatique avec la sténotypie et la reconnaissance vocale permet d'obtenir des textes de qualité en temps réel, comme dans le cas du sous-titrage pour les malentendants ou pour les personnes étrangères.

 




Contents copyrighted © by Gian Paolo Trivulzio except where otherwise noted.
Interface entirely developed and copyrighted © 2002-2017 by Marco Olivo.
All rights reserved.
In loving memory of Gian Paolo Trivulzio.